Absence (2018)

7,5x5,1 in ~ Dessin, Stylo à bille


Contact

Tu te souviens de cette fille dont je t’avais parlé, cela fait quelques mois que nous nous sommes rencontrés et depuis l’amour remplit mon cœur. Je suis avec toi mon ami mais je dois t’avouer que la seule personne qui m’intéresse en ce moment, c’est elle. J’aimerais que la chaise en face de moi soit pleine de son être et non de ta présence.
Ta maison est grande et agréable à vivre, lumineuse grâce à ses énormes baies vitrées mais il y manque ce qui prend toute la place : l’amour. Parfois je doute, évidemment, par moments elle n’est pas là et tout est plat. Je suis peut-être trop attaché me diras-tu, je te répondrais, n’es-tu pas prisonnier de ton confort ? Toi qui souhaitais, absolument une table à manger pour y inviter tes amis et une terrasse pour tes soirées en tête à tête. Tu as tout ce que tu espérais, mais je suis le seul avec qui tu vas dîner à cette fameuse table et personne ne partage ta magnifique terrasse. Je n’ai pas tout ça et pourtant je crois être bien plus heureux que toi.
La joie du cœur vaut tout l’or du monde. Le mien de cœur est plus grand que tous les plus grands des appartements du monde, il peut accueillir tous ceux que j’aime mais dans cet espace infini elle a une place toute à elle. Ne t’en fais pas, rien ne change entre nous, les choses évoluent juste pour moi et si tu es le meilleur des amis ça doit te réjouir. Profitons de la piscine, j’ai envie de nager comme je nage dans ce bonheur infini. J’aime à penser que l’eau s’écoule sans interruption comme le fera ma relation.
Texte de Dyckson
Copyright Adagp, Paris 2020

Ajouté le

Créé avec Artmajeur